Pour Rothschild & Cie Gestion, la Fed est plus inquiète qu'elle ne le laisse paraitre

le
0

(AOF) - Dans son commentaire de la dernière réunion de la Fed, intitulé "Fed : plus inquiète qu’il n’y paraît", Marc-Antoine Collard, chef économiste et responsable de la recherche chez Rothschild & Cie Gestion, estime que Janet Yellen, la présidente de la Fed, s'est certes "voulue rassurante" mais "il n’en demeure pas moins que l’inquiétude a indéniablement augmenté." D'ailleurs, le ton a été très accommodant - misant désormais sur deux relèvements de taux au lieu de quatre avant la réunion de mercredi dernier - et les prévisions d'inflation et de croissance ont été abaissées rappelle le gérant.

"D'un côté, les dépenses de consommation évoluent à un rythme modéré et le secteur immobilier demeure un facteur de soutien. En revanche, des faiblesses subsistent : l'investissement des entreprises reste atone, mais surtout les exportations américaines sont mal orientées", souligne Marc-Antoine Collard, chef économiste et responsable de la recherche chez Rothschild & Cie Gestion, pour justifier le regain d'inquiétude des membres du comité de politique monétaire de la Fed.

La pression est d'ailleurs telle que la Fed a sans doute dû calibrer son discours afin de peser sur le dollar. "La posture très accommodante de la Fed signifie une pression qui renforce le besoin de maintenir – voire de bonifier davantage – les programmes qui ont été mis en place par ces banques centrales", analyse Marc-Antoine Collard chez Rothschild & Cie Gestion.

"Pour les pays émergents, la dépréciation du dollar devrait faciliter le service de la dette de nombreux acteurs privés. En effet, dans son dernier rapport, la Banque des règlements internationaux a rappelé les risques liés à la forte hausse de l'endettement dans la plupart des pays émergents, alors que la dette libellée en dollars occupe une place de premier plan dans cette hausse", ajoute le gérant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant