Pour réformer, Moscovici mise sur la «concertation»

le
0
Le ministre de l'Économie n'a pu que reconnaître que « les prochains mois pourront difficilement être bons » à propos du chômage.

Les dossiers s'accumulent sur le bureau du ministre de l'Économie. Et même si Pierre Moscovici n'est pas en première ligne sur celui des retraites, il ne peut éviter - compte tenu de l'enjeu financier qu'il représente - de s'y impliquer. «Il nous faut une réforme. Mais nous avons une méthode qui fait ses preuves: la concertation», a indiqué dimanche Pierre Moscovici, invité du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», rappelant que «le premier ministre vient d'installer une commission qui proposera des pistes de réformes avant l'été» et que «des décisions seront prises à l'automne».

Sans vouloir entrer davantage dans le détail du sujet, le ministre ne s'en est pas moins montré critique envers la réforme de 2010 menée par la précédente majorité: «Elle n'a pas marché, elle était injuste et elle n'assurait pas l'équilibre financier.» Il a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant