Pour préparer un examen, lâche ton portable !

le
0
Les digital natives ont beau se croire capables de tout faire en même temps, les faits sont têtus : distrait, le cerveau retient moins d'informations que s'il ne se consacre qu'à une seule tâche.
Les digital natives ont beau se croire capables de tout faire en même temps, les faits sont têtus : distrait, le cerveau retient moins d'informations que s'il ne se consacre qu'à une seule tâche.

Si votre enfant ne vous a pas dit cent fois que lire ses messages sur son portable, écouter de la musique, répondre sur Snapchat et vérifier son compte Instagram ne l'empêchent nullement d'apprendre ses cours, il est vraisemblable que celui-ci a moins de dix ans. À leurs parents inquiets, les jeunes répondent qu'ils savent « gérer » ces sollicitations simultanées, qu'ils ont ainsi grandi, et que le monde a changé? Certes.

Sauf que le fonctionnement de leur cerveau, la mission des lobes pariétaux et celle des lobes frontaux sont immuables. Dans le crâne, rien n'a changé. Nous ne savons pas être concentrés pleinement sur plus d'une tâche à la fois.

La mémorisation deux fois moins efficace

Dans l'université du Missouri, des chercheurs ont réuni vingt-huit étudiants leur demandant de mémoriser une liste de mots, puis de la restituer. Exactement ce qu'ils ont à effectuer en vue d'un examen. Certains jeunes n'étaient en rien dérangés dans l'étape de mémorisation. D'autres en revanche devaient, tout en apprenant par c?ur les mots, placer des lettres selon leur couleur sur un clavier d'ordinateur. « Ces chercheurs du Missouri ont découvert que les tâches simultanées influaient à la fois sur l'encodage (la mémorisation) et la récupération (le rappel) de l'information », commente Frances Jensen, professeur en neurologie à l'université de Pennsylvanie et auteur de Le Cerveau adolescent, guide...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant