Pour Pécresse, pas de réforme fiscale sans baisse de la dépense publique

le
0
L'ancienne ministre du Budget, invitée dimanche du «Grand Jury RTL- Le Figaro -LCI », a estimé que François Hollande était «le responsable du désordre fiscal».

Bilan contre bilan. À la veille de la rencontre des représentants de l'UMP avec le premier ministre sur le dossier de la réforme fiscale, Valérie Pécresse a sonné la charge contre la politique menée par le gouvernement depuis 2012. L'ancienne ministre du Budget de Nicolas Sarkozy, invitée dimanche du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», a expliqué que François Hollande était «le responsable du désordre fiscal». «C'est lui qui a ouvert la boîte de Pandore», a-t-elle dénoncé en assurant que les Français éprouvaient aujourd'hui une «véritable overdose fiscale». «Avant de parler des impôts, il faut parler des dépenses publiques», a-t-elle expliqué en demandant qu'une «baisse de la dépense publique» soit le préalable à toute réforme. Sans quoi, celle-ci serait «vouée à l'échec», assure Pécresse.

Le satisfec...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant