Pour passer en gratuit, Paris Première va payer 30 millions

le
0

La chaîne a officiellement demandé mardi au CSA son passage sur la TNT gratuite.

Nicolas de Tavernost est passé à l'acte. Mardi 18 février, le président du directoire de M6 a officiellement demandé au Conseil supérieur de l'audiovisuel de faire basculer Paris Première, l'une de ses chaînes, sur la TNT gratuite.

«Nous sommes condamnés à mourir si l'on reste sur le modèle du payant, explique le président de la chaîne, Jérôme Bureau. Nous ne souhaitons pas fermer, Paris Première mérite de vivre. Mais sa pérennité ne peut s'envisager que sur le gratuit.»

En TNT payante, Paris Première se retrouve dans l'impasse. Le marché publicitaire du câble et du satellite s'est effondré et la redevance versée par Canalsat et les fournisseurs d'accès Internet est vouée à diminuer, faute d'abonnés. Or, la chaîne tire ses revenus à 60 % de la redevance et à 40 % de la publicité. Autrement dit, son modèle économique est en panne.

«Par rapport à 2012, notre chif...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant