Pour Parker, c'était " plus raisonnable " de faire l'impasse

le
0
Pour Parker, c'était " plus raisonnable " de faire l'impasse
Pour Parker, c'était " plus raisonnable " de faire l'impasse
Dispensé de Mondial espagnol afin de pouvoir " souffler ", Tony Parker n'en a pas moins suivi avec attention le parcours de " ses potes " de l'équipe de France. Le meneur des Bleus, ravi du bronze décroché face à la Lituanie, avoue avoir hâte de revêtir le maillot national avec un double objectif à court terme : faire un bon Euro en 2015 et valider la participation des Bleus pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016.

« Cette 3eme place à une Coupe du monde, c'est génial ce que l'équipe a été capable de réaliser reconnaissait Tony Parker, interrogé par le Midi Libre. C'était bien plus stressant à suivre devant le petit écran que sur le parquet. Il n'a jamais été question que je revienne.  J'arrive à un âge (ndlr : 32 ans) où mon corps me dicte ce que je dois faire. Depuis l'Euro 2011, je n'avais pas pu souffler entre l'équipe de France et la NBA. Selon mes calculs, j'ai joué pendant trois ans un match tous les trois jours sur une année complète. Il était temps de souffler avant que mon corps ne dise stop. J'ai connu pas mal de petits pépins cette saison et en accord avec la Fédération, il a été décidé que je ferais l'impasse sur ce Mondial. J'aurais préféré me retrouver au milieu de mes potes... mais c'était plus raisonnable de faire cette impasse. Ça m'a permis de souffler, et de préparer physiquement l'année à venir avec l'Euro 2015 en France, qualificatif pour les JO 2016 à Rio, où j'espère que l'on aura tout le monde. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant