Pour NKM, les climatosceptiques sont des "connards"

le
0
Nathalie Kosciusko-Morizet,  députée de la quatrième circonscription de l'Essonne et ancienne ministre de l'Écologie.
Nathalie Kosciusko-Morizet,  députée de la quatrième circonscription de l'Essonne et ancienne ministre de l'Écologie.

 

Nathalie Kosciusko-Morizet n'a pas encore lu le dernier bouquin de Philippe Verdier qu'elle en pense déjà du mal. Lors du Grand Journal de Canal+, lundi soir, la vice-présidente des Républicains (LR) n'a pas mâché ses mots sur les climatosceptiques, dont le chef du service météo de France Télévisions, auteur de Climat Investigation, a la réputation de faire partie. "Dans ma tête, c'est très clair. Je dirais que c'est des connards. Mais on va encore dire que...", a ironisé Nathalie Kosciusko-Morizet.

L'ancienne ministre de l'Écologie de Nicolas Sarkozy a ajouté : "Quand on dit que ça va améliorer le tourisme, ça serait peut-être vrai si ça augmentait la température de deux degrés partout, et encore. Mais ça n'est pas ça que ça fait, le changement climatique. Ça multiplie ce qu'on appelle les événements climatiques extrêmes, c'est-à-dire que là où il y a du désert, ça va être toujours plus sec, et là où il y a des problèmes d'ouragan, il va y en avoir toujours plus."

Réagissant aux intempéries sur la Côte d'Azur, alors qu'une vingtième victime a été retrouvée, Nathalie Kosciusko-Morizet a assuré qu'on "ne peut pas lier un événement climatique extrême au changement climatique, mais on sait que la multiplication lui est liée. Donc, oui, c'est du malheur pour l'humanité et c'est une lutte urgente." Et la députée de conclure : "Je ne suis pas sûre que ce livre ? que je n'ai pas lu...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant