Pour neuf économistes sur dix, un Brexit nuirait à l'économie - sondage

le
0
    LONDRES, 29 mai (Reuters) - Près de neuf économistes 
britanniques sur dix estiment qu'une sortie de l'Union 
européenne aurait un impact négatif sur le Royaume-Uni, selon 
une étude publiée dimanche par l'Observer. 
    L'institut Ipsos-MORI a enquêté auprès de quelque 600 
économistes et universitaires. 
    Pour 88% d'entre eux, une victoire du camp du Brexit au 
référendum du 23 juin nuirait aux perspectives de croissance de 
l'économie britannique sur les cinq prochaines années. Ils sont 
82% à penser qu'une telle issue pèserait aussi sur les revenus 
des ménages. 
    Les conséquences économiques d'un Brexit sont au coeur de la 
campagne référendaire, chaque camp avançant sa propre analyse. 
    Pour ses partisans, un divorce avec l'UE libérerait 
l'économie britannique des règlements et de la bureaucratie 
européenne et permettrait au Royaume-Uni de négocier seul ses 
accords commerciaux sans avoir à prendre en compte les exigences 
des 27 autres Etats membres de l'Union. 
    Le camp du "Bremain" juge au contraire que la 
Grande-Bretagne plongerait dans la récession en cas de sortie de 
l'UE, synonyme selon lui de tensions sur la livre sterling, 
l'emploi et les revenus. 
    "Ce sondage confirme l'opinion écrasante des économistes: 
quitter l'UE nuirait à notre économie en supprimant des emplois 
et en augmentant les prix", a commenté le Premier ministre David 
Cameron, qui a pris la tête du camp du maintien. 
 
 (Elizabeth Piper; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant