Pour Moscou, la neutralité de l'Ukraine est "fondamentale"

le
1

MOSCOU, 13 septembre (Reuters) - La neutralité de l'Ukraine est une "question fondamentale" pour la Russie, a souligné samedi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, dénonçant l'attitude du gouvernement de Kiev et les tentatives américaines, selon lui, d'enfoncer un coin entre l'Europe et la Russie. La neutralité "correspond aux intérêts du peuple ukrainien, aux intérêts légitimes de tous les pays voisins et partenaires de l'Ukraine, et aussi aux intérêts de la sécurité européenne", a-t-il dit dans une interview télévisée rapportée par l'agence Itar-Tass. Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a présenté le mois dernier au Parlement de Kiev un projet de loi visant à mettre fin au statut non-aligné de l'Ukraine et à ouvrir la voie à une adhésion du pays à l'Otan. "Pour nous, c'est une question fondamentale", a insisté Sergueï Lavrov. "Les efforts de Iatseniouk ne servent pas les intérêts de son pays mais de ceux qui veulent semer la discorde entre les peuples ukrainien et russe et enfoncer profondément un coin entre la Russie et l'Europe." Parmi ces derniers, "et en premier lieu, il y a Washington car les Etats-Unis ne cachent pas leur niveau d'implication", a ajouté le chef de la diplomatie russe. (Jason Bush, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le samedi 13 sept 2014 à 21:17

    La neutralité de l'Ukraine, cela veut dire en dehors de l'OTAN.