Pour Merkel, un euro trop fort complique les réformes

le , mis à jour à 12:25
0

BERLIN, 12 juin (Reuters) - La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré vendredi comprendre la volonté des banques centrales de maintenir des taux d'intérêt bas, laissant entendre qu'ils avaient favorisé les réformes dans des pays comme l'Espagne et le Portugal en empêchant l'euro de monter trop haut. Dans un discours prononcé devant des dirigeants d'entreprise à Berlin, elle a ajouté qu'un euro fort "signifie qu'il est plus difficile pour (des pays comme l'Espagne et le Portugal-ndlr) de retirer des bénéfices des réformes". "J'aimerais au moins vous demander de comprendre que les banques centrales, comme Banque centrale européenne, doivent réfléchir à ce qu'il faut faire si le taux d'inflation est aussi bas et à faire en sorte que nous ne nous engagions pas dans un cycle déflationniste", a-t-elle dit. L'euro cédait du terrain face au dollar après ces déclarations, repassant sous le seuil de 1,12 dollar pour tomber autour de 1,1175 EUR= . (Marc Angrand pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant