Pour Mélenchon, Valls «dit la même chose que l'extrême droite» sur les Roms

le
2
Pour Mélenchon, Valls «dit la même chose que l'extrême droite» sur les Roms
Pour Mélenchon, Valls «dit la même chose que l'extrême droite» sur les Roms

Valls-Le Pen, même combat ? Il y a un mois, Jean-Luc Mélenchon avait affirmé que le ministre de l'Intérieur était «contaminé par les idées du Front national» et que ce dernier «chassait sur les terres» de Marine Le Pen au sujet du voile.

Ce dimanche, c'est au sujet des Roms que le coprésident du Parti de gauche fait la comparaison entre le locataire de la Place Beauvau et le FN : «Ce qu'a dit (Manuel) Valls, n'est pas acceptable», a déclaré Jean-Luc Mélenchon lors de l'émission 12/13 Dimanche sur France 3, «il dit la même chose que l'extrême droite» alors que, «naturalisé», il «devrait se rappeler qu'il est un enfant d'immigré».

«On peut dire qu'il est un problème pour la République»

«On peut le dire autrement, on peut le dire comme dit le Parti communiste français qui le traite de xénophobe, on peut dire qu'il est un problème pour la République comme l'a dit la ministre du Logement Mme Duflot», poursuit-il.

En milieu de semaine, Manuel Valls avait suscité un tollé en affirmant que seule une minorité de Roms voulait s'intégrer dans la société française, car «ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation» avec les populations locales. Cécile Duflot, ministre du logement, avait été la première à réagir, accusant le ministre de l'Intérieur d'être allé «au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain». «On ne peut pas dire qu'il y a des catégories de population (dont) l'origine justifierait qu'elles ne puissent pas s'intégrer, a-t-elle grondé. Et deuxièmement que leurs pratiques et leur mode de vie sont un dérangement pour leurs voisins.»

Cécile Duflot et François Hollande pas épargnés

Jean-Luc Mélenchon n'a toutefois pas épargné Cécile Duflot, estimant qu'elle peut rester au gouvernement «si elle est assez intrigante et opportuniste pour le faire, mais normalement elle devrait exiger en tant que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le dimanche 29 sept 2013 à 17:11

    Dire est une chose, agir en est une autre !!!!

  • M1531771 le dimanche 29 sept 2013 à 17:07

    Certainement sauf qu'il faut espérer que le FN sera plus efficace sur la question !