Pour Margot Honecker, les victimes de la RDA étaient «stupides»

le
0
Dans sa première interview depuis la chute du Mur, la veuve du dirigeant de la RDA Erich Honecker justifie l'existence des prisons de la Stasi et traite par le mépris ses concitoyens tués sur le Mur de Berlin.

Elle ne regrette rien. Le regard froid et l'accent tranchant, Margot Honecker, 85 ans, n'a pas un mot d'excuses pour les familles des victimes de la RDA. Vingt ans après la chute du Mur, l'ancienne ministre de l'Éducation du régime et veuve d'Erich Honecker estime que les jeunes gens tués en essayant de franchir le mur ont fait preuve de «stupidité». «Ils n'avaient pas besoin de faire cela, d'escalader le mur, c'était stupide de payer cela de sa vie.»

Dans un documentaire diffusé lundi soir sur la chaîne publique ARD, l'octogénaire, qui a dirigé la RDA au côté de son mari, secrétaire général du Parti communiste de 1971 à 1989, s'exprime pour la première fois. Et les vingt-deux dernières années ne l'ont pas changée: elle nie tous les crimes reprochés à la RDA. Selon Margot Honecker, «il n'y avait pas d'ordre de tirer, seulement l'autorisation pour les soldats postés à la frontière d'utiliser leur arme en cas de danger».

Margot Honecker balaie aussi d'un re

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant