Pour les victimes, «l'enquête dira les responsabilités» 

le
0
François Fillon a écrit aux familles des victimes de l'AF447 pour leur dire qu'il comprenait «leur émotion après la multiplication d'informations souvent contradictoires».

À onze heures, vendredi matin dans les locaux du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) au Bourget, cinq représentants des familles des 228 victimes ont été reçues par Jean-Paul Troadec, le directeur général du BEA et Alain Bouillard, le directeur de l'enquête sur les causes du crash de l'AF 447. La veille, François Fillon avait écrit aux familles pour leur dire qu'il comprenait «leur émotion après la multiplication d'informations souvent contradictoires» .

«Ces derniers jours avaient été très difficiles à vivre, confie Jean-Baptiste Audousset, président de l'association des victimes Entraide et solidarité. Nous avons été très déstabilisés par la série de fuites parues dans la presse. Nous entendions tout et le contraire de tout. Nous ne comprenions rien et avions besoin de sérénité. Nous sommes maintenant informés sur le déroulement des faits. C'est l'enquête pénale qui établira plus tard les responsabilités. Les familles le savent». Laure

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant