Pour les USA, un bombardement russe en Syrie a touché un hôpital

le
1

WASHINGTON, 29 octobre (Reuters) - Les Etats-Unis disposent d'informations qui les ont conduits à conclure qu'un bombardement de l'aviation russe a touché un hôpital en Syrie, a déclaré jeudi le département d'Etat. Depuis le début de la campagne aérienne russe en Syrie le 30 septembre, plusieurs médias et organisations non-gouvernementales ont rapporté que l'aviation de Moscou avait touché des hôpitaux. Médecins sans frontières (MSF) a déclaré jeudi à Reuters que des frappes dans le nord de la Syrie avaient touché 12 hôpitaux mais n'a pas précisé quel pays les avait menées. Le directeur des opérations du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a déclaré à la chaîne de télévision russe RT ne pas être informé de ces faits, a rapporté la chaîne. Interrogé sur les éléments dont pourraient disposer le département d'Etat sur un bombardement russe ayant touché des hôpitaux en Syrie, John Kirby, porte-parole de la diplomatie américaine, a répondu: "Oui, nous avons eu certaines informations qui nous conduisent à croire que l'aviation russe a bien frappé un hôpital". "Nous avons vu des informations de presse évoquant ce sujet, nous avons vu que certaines organisations de la société civile syrienne disaient cela", a-t-il ajouté. "Je vous dirai que nous disposons d'autres informations opérationnelles qui nous amènent à penser que la Russie a pris pour cible non seulement l'ISIL (l'organisation Etat islamique) mais qu'elle a aussi provoqué des dommages collatéraux et des pertes civiles, ce qui inclut certaines infrastructures civiles". La Russie dit depuis le début de sa campagne en Syrie prendre pour cible des positions de l'EI mais les Etats-Unis affirment que la plupart des bombes russes visent d'autres groupes armés qui menacent le régime du président syrien, Bachar al Assad. (David Alexander; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • GR207 le jeudi 29 oct 2015 à 22:55

    J'ai oublié le Laos, mais on peut surement allonger la liste...