Pour les magnats russes, la crise est finie

le
0
Les milliardaires russes sont de plus en plus nombreux et de plus en plus riches. Dans son classement annuel des fortunes du pays, publié dimanche, le journal Finance en a comptabilisé 114 début 2011, soit 50% de plus que l'année précédente.

De notre correspondant à Moscou.

Les deux premiers du classement, Vladimir Lissine, à la tête du combinat métallurgique NLMK, et Mikhaïl Prokhorov (Onexim), conservent leur rang tout en voyant leurs patrimoines grimper en flèche: 28,3 milliards de dollars (21 milliards d'euros) pour le leader, qui creuse ainsi son avance sur l'outsider. Avec 22,7 milliards + 5 milliards), ce dernier est devenu un chouchou du gouvernement français et, outre la gestion de ses actifs miniers, développe des voitures électriques avec Vincent Bolloré. Le milliardaire le plus connu de la liste, Roman Abramovich, propriétaire du club de football britannique de Chelsea, perd deux places pour se retrouver au cinquième rang, sans que sa fortune ne change d'un iota (17 milliards de dollars).

Les allées du pouvoir

Pour ces heureux élus, la crise est pratiquement effacée. Le patrimoine total des milliardaires recensés par Finance dépasse les 600 milliards de dollars, contre environ 700 milliar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant