Pour les jeunes Bleus, c'est de l'histoire ancienne...

le
0

« Je n'ai vraiment pas envie de parler de ça. Il faut vivre avec son temps. » Didier Deschamps s'est montré clair, lundi, lors de sa conférence de presse à propos du France - Bulgarie de novembre 1993. DD, titulaire il y a vingt-trois ans, n'a pas été plus loquace devant ses joueurs. A aucun moment le sélectionneur n'a rappelé le triste souvenir du Parc des Princes et ne le fera pas d'ici à vendredi où les deux pays se retrouvent pour la première fois sur le sol français (les Tricolores avaient battu les Bulgares à l'Euro 1996 en Angleterre).

 

« La plupart des joueurs n'étaient pas nés, et ceux qui l'étaient n'avaient pas l'âge de comprendre le foot. Ça fait partie de l'histoire, on ne peut pas l'effacer, mais ça n'a rien à voir avec le contexte du match qui nous attend vendredi », a précisé Deschamps. Comme lui, beaucoup de Bleus de l'époque n'ont d'ailleurs pas souhaité revenir sur ce moment d'histoire, Bernard Lama (voir par ailleurs) a été l'un des seuls à accepter d'en parler.

 

Certains n'étaient même pas nés

 

Pourtant, dans le groupe actuel, beaucoup d'internationaux ont grandi avec le souvenir du but fatal de Kostadinov. Certains n'hésitent pas à en parler entre eux, même si, pour tous, cela paraît très loin. « J'avais 8 ans, glisse Laurent Koscielny. Oui, on m'en a parlé et je connais l'histoire de ce but encaissé à quelques secondes de la fin. Mais tout cela appartient au passé. »

 

D'autres comme Raphaël Varane, Nabil Fekir ou Paul Pogba n'avaient que quelques mois et ont, au mieux, vu quelques images depuis. De leur côté, Anthony Martial, Kingsley Coman, Presnel Kimpembe ou Aymeric Laporte n'étaient même pas nés...

 

Ironie de l'histoire, Didier Deschamps et ses hommes retrouveront un autre Kostadinov vendredi, Georgi, 25 ans, le milieu de terrain du Levski Sofia. Il ne possède aucun lien de parenté avec Emil, mais les Bleus espèrent que ce ne sera pas un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant