Pour les internautes chinois, l'iPhone 5C reste trop cher

le
0
Pour les internautes chinois, l'iPhone 5C reste trop cher
Pour les internautes chinois, l'iPhone 5C reste trop cher

Les internautes chinois jugeaient encore "trop cher" mercredi le nouvel iPhone présenté la veille par Apple et destiné aux marchés émergents, dont la Chine, où la firme à la pomme est peu présente.Le "5C", proposé en bleu, blanc, rose, jaune et vert, sera commercialisé aux Etats-Unis pour 99 dollars (75 euros) en version 16 gigaoctets avec un abonnement, nettement plus abordable que les versions précédentes.Mais en Chine, où Apple n'occupe que 5% du marché des smartphones, il en coûtera 4.488 yuans (550 euros), à peine moins cher que l'iPhone 5.Quant au nouvel iPhone haut de gamme, le "5S", il commence à 5.288 yuans (650 euros), soit environ 160 euros de plus qu'aux Etats-Unis."Je pensais que la version bon marché, le 5C, serait vendu 1.000 ou 2.000 (yuans). Je ne peux pas vendre un rein pour ça", regrettait un internaute sur le réseau Weibo.Il faisait directement allusion au terrible sort d'un adolescent chinois qui avait vendu un rein l'an dernier pour acheter un iPhone et un iPad."Alors c'est ça la soi-disant version pas chère? Le 5C commence à 4.488 yuans en Chine. Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles", lançait un autre.D'autant qu'en Chine, les opérateurs n'offrent pas à leurs abonnés de grandes remises sur les téléphones au moment de l'achat, exigeant paiement rubis sur l'ongle qui sera remboursé pendant la période de souscription.Le fabricant informatique américain a dévoilé mardi ses deux nouveaux iPhones lors d'une conférence de presse à son siège de Cupertino, près de San Francisco.Apple avait également organisé un rendez-vous de presse mercredi à Pékin. La rumeur disait qu'il annoncerait un accord important avec China Mobile, premier opérateur du pays. Il n'y a toutefois eu aucune annonce majeure.China Mobile a plus de 700 millions d'abonnés, selon Barclays Equity Research.Nombre de smartphones sont vendus à 100 dollars en Chine, pays qui, malgré les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant