Pour les élus PS, le quinquennat concentre les pouvoirs à l'Élysée

le
0

Selon eux, le premier ministre a moins d'autonomie qu'il pouvait en avoir du temps du septennat.

Tous les députés de gauche en conviennent: le passage du septennat au quinquennat a renforcé le pouvoir présidentiel et affaibli le rôle du premier ministre. «Les socialistes doivent définitivement oublier la logique du septennat et son mode d'organisation, estime Pascal Terrasse, député PS de l'Ardèche. En cela, François Hollande dessine un modèle de gouvernance proche de Nicolas Sarkozy, au moins sur la forme, car les institutions s'imposent à lui.» Le sénateur PS de l'Isère André Vallini considère aussi que «le quinquennat a tout changé» et que François Hollande «assume totalement la fonction présidentielle». «En capitaine responsable, il fixe le cap et assume le pilotage du navire.» Pour connaître le président depuis longtemps, André Vallini ajoute: «Je sais que lorsqu'il a décidé de mener une politique, sa volonté est inflexible.»

Sur le fond, Jean-Marie...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant