Pour les députés UMP, Sarkozy doit garder son tempo

le
2
La grande majorité des députés de la majorité ne souhaite pas que le chef de l'État entre trop tôt en campagne.

«On est dans un faux plat.» Damien Meslot, député du Territoire de Belfort, proche de Xavier Bertrand, s'inquiète du tour étrange de la campagne présidentielle. Les militants UMP piaffent d'impatience, dans l'attente de l'annonce de candidature de leur champion. Pourtant, la grande majorité des députés UMP ne juge pas souhaitable que Nicolas Sarkozy accélère le tempo. «Il faut que le président soit aux manettes dans les sommets internationaux. On est dans une crise où tout change chaque semaine. S'il est candidat, il ne pourra plus parler», estime Claude Goasguen (Paris).

L'une des porte-parole de l'UMP, Valérie Rosso-Debord, fait la même analyse: «S'il était candidat, sa voix serait dévalorisée. Ce n'est pas du tout ce qu'attendent les Français.» En d'autres termes, Christian Vanneste (Nord) confirme le diagnostic: «Il est dans l'action. C'est mieux que d'être un candidat dont les mots seraient dévalués.» Avant d'appeler les militants à «rester calmes dan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manta92 le samedi 28 jan 2012 à 00:21

    Nous sommes d'accord georg199 !!

  • georg199 le vendredi 27 jan 2012 à 22:51

    Sarko a raison d'attendre car Hollande va discuter dans le vide pendant ce temps là.....et ça c'est fatiguant et démobilisant pour lui et ses supporters.