Pour les Chypriotes, « le mal est fait »

le
0
Les chypriotes se sont rassemblés devant le Parlement lundi pour dénoncer la taxe sur tous les dépôts bancaires et crier au retrait de la tutelle de l'UE et du FMI.

Le report du vote au Parlement chypriote n'a pas découragé les manifestants chypriotes. Rassemblés devant le Parlement, place Lena-Stylianou, à Nicosie, ils disent «non au diktat de l'Allemagne et de l'Union européenne», dénoncent «l'injustice des décisions prises par (leur) gouvernement» et crient au retrait de la tutelle de l'Union européenne et du FMI, décidée samedi dernier.

Ils sont plusieurs centaines, venus seuls ou en famille en ce jour férié. Ils protestent contre la taxe bancaire de 6,75 % sur les dépôts de moins de 100.000 euros et de 9,9 % pour ceux de plus. «C'est scandaleux! Nos dirigeants détruisent nos vies, nous devons les en empêcher!» s'insurge Eleni Nikodimou. À 60 ans, cette artiste peintre de renom se sent humiliée, désespérée par la situation: «Nous ne pouvons pas reti...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant