Pour lancer son service bancaire, Orange veut racheter Groupama banque

le
6
Pour lancer son service bancaire, Orange veut racheter Groupama banque
Pour lancer son service bancaire, Orange veut racheter Groupama banque

Dans sa stratégie de développement de services bancaires, Orange a jeté son dévolu sur Groupama. Le groupe de télécoms français annoncé ce lundi être entré en négociations exclusives avec l'assureur en vue de l'acquisition de 65% du capital de Groupama Banque. La filiale bancaire du groupe d'assurance revendique, en 2014, 530 000 clients et a réalisé un chiffre d'affaires de 154 millions d'euros.

L'opération doit permettre à Orange, qui avait annoncé le lancement d'Orange Banque lors de la présentation de son plan stratégique «Essentiels 2020», en mars dernier, de «bénéficier d'une infrastructure déjà opérationnelle et rodée» pour le lancement de son nouveau service, début 2017.

«Transformer les mobiles en véritables agences de banque»

«Il s'agit d'une brique essentielle pour nous afin de finaliser le projet Orange Banque pour 2017. Nous disposerons d'un outil qui fonctionne, un parc de clients et tout l'aspect réglementaire déjà en place, cela nous permettra de gagner beaucoup de temps», a déclaré le PDG d'Orange, Stéphane Richard. «Nous apportons nos 28 millions de clients dans le mobile, Groupama de son côté a un outil qui fonctionne mais qui n'a pas encore atteint sa taille critique», a ajouté Stéphane Richard qui s'est par ailleurs déclaré «très optimiste» à propos d'une conclusion positive de ces négociations. 

Dans un communiqué, le directeur général de Groupama, Thierry Martel, a estimé que «le savoir-faire d'Orange et sa maîtrise de la fiabilité digitale vont permettre de dépasser les application bancaires actuelles pour transformer les mobiles en véritables agences de banque et d'assurance». «Nos deux marques s'associent pour créer ensemble une innovation de rupture dans le secteur financier, nous en sommes très fiers et très heureux», a-t-il ajouté.

Orange va devoir se démarquer de la concurrence

Lors de la présentation du plan «Essentiels 2020», Orange avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8087023 il y a 11 mois

    Oh la la ! Au secours !Je vais essayer de me trouver une autre banque en ligne au cas ou...

  • gl060670 il y a 11 mois

    il faudra bien définir la cible visée, car pour l instant bourso est + un site d informations financières. loin de la banque tradi.

  • Abi04 il y a 11 mois

    Banquier / Assureur et maintenant la Téléphonie donc un de plus ou il faudra faire attention avant de signer en bas à droite sinon vous deviendrez un futur pigeon pour quelques temps !!

  • jmlhomme il y a 11 mois

    Orange a compris que Free mettait le pied dans l'assurance via une filiale de Iliad..... que je vous recommande. Orange est un groupe à participation d'ETAT ..... à vous de choisir ...c'est en fait un choix politique. En tant qu('investissseur pour moi c'est tout choisi. Il vous suffit de regarder les résultats et les evolutions sur 10 ans de l'ex France Telecom qui nous a pompé et exploité pendant trente ans et ceux de la nouvelle entreprise qui a révolutionner le marché Telecom.

  • squal72 il y a 11 mois

    Ca sent l'arnaque pour le client !!!

  • idem12 il y a 11 mois

    Pas du tout le même métier et le tout sur un marché déjà bien mature, mouais.....