Pour la Saint-Patrick, le verre de bière le moins cher vaudra moins d'un euro

le
0

Selon une étude de Monsieurdrive.com, le pack de six bouteilles de 25 cl de bière est vendu en moyenne 4,30 euros en grande surface. Soit 70 centimes le verre. Les plus économes préféreront la bière blonde, moins chère en moyenne de 22%.

Brune, blonde, blanche, ambrée... Pour fêter ce mardi 17 mars la Saint-Patrick, la fête du saint patron de l'Irlande que se sont appropriés de nombreux consommateurs français, les adeptes de bière auront encore cette année le choix. Les budgets les plus serrés y regarderont pourtant à deux fois avant de se lancer dans une consommation effrénée de bière ambrée, vendue dans les hypers et supermarchés tricolores jusqu'à 40% plus cher que les bières blondes.

C'est le constat fait par le comparateur de drives Monsieurdrive.com qui a passé au crible les prix de sélection de 15 bières des marques les plus vendues (Heineken, Kronenbourg, Leffe, Grimbergen, Hoegaarden, ...) dans environ 2200 magasins de 7 enseignes: Auchan, Carrefour, Casino, Courses U, Chronodrive, Intermarché et Leclerc. Sur ces références, le résultat est sans appel: la blonde est de loin la moins chère, avec un prix moyen de 3,50 euros pour un pack de 6 bouteilles de 25 centilitres (un des formats les plus vendus). Soit 22% de moins que la blanche, dont le prix passe à 4,50 euros légèrement en dessous de la brune (4,60 euros) et l'ambrée (4,70 euros). Au total, le pack moyen se situe donc autour de 4,30 euros, soit 70 centimes le verre. Imbattable par rapport aux prix pratiqués en terrasse des cafés!

Jouer sur les formats et les promotions

Que les inconditionnels de la Guinness ou de la Jenlain Ambrée se rassurent, plusieurs solutions existent pour optimiser son budget. Les grands magasins proposant souvent jusqu'à 250 références de bières, il est ainsi possible de jouer sur les formats et les conditionnements, suggère Monsieurdrive. Préférer par exemple les canettes. Ainsi, six canettes de 33 centilitres coûteront en moyenne 5% de plus que 6 bouteilles de 25 cl...pour plus de 30% de volume supplémentaire. Mais attention à l'effet «Saint-Patrick». Certains magasins n'hésitent pas à faire varier leur prix de 40% d'un jour sur l'autre, révèle Monsieurdrive.com, en fonction de la proximité avec le Jour J. Cette fête représente en effet l'un des temps fort des brasseurs, Guinness écoulant par exemple plus de 10% de sa production sur le seul mois de mars.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant