Pour la première fois en France, la justice reconnaît un «préjudice de déception»

le
0
La gagnante d'une loterie, qui n'avait pas obtenu son prix, a été indemnisée au titre d'un «préjudice de déception», une décision sans précédant du tribunal d'instance de Lille.

La Turquie, ses minarets, ses eux bleues, les paysages déchiquetés de la Cappadoce... une destination qui laisse songeur lorsqu'on n'a pas les moyens de partir en voyage. Suzanne, habitante d'Épernay dans la Marne, avait eu l'agréable surprise de trouver dans sa boîte aux lettres un courrier lui annonçant qu'elle venait de gagner un voyage en Turquie pour deux personnes, via une loterie organisée par Afibel, société de vente par correspondance de vêtements pour femmes. Mais ses rêves d'évasions ont tourné court: n'ayant jamais obtenue son gain, ni la somme du voyage, estimée à 2850 euros et que le courrier proposait comme alternative, elle a finalement décidé d'attaquer en justice la société.

«Un espoir détruit»

Il s'agissait en vérité d'une simple présélection, mais le t...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant