Pour la Banque de France, «il n'y a pas de bulle financière globale»

le
2
Le siège de la Banque de France à Paris. (© Fotolia)
Le siège de la Banque de France à Paris. (© Fotolia)

François Villeroy-de-Galhau, ancien directeur général délégué du groupe BNP Paribas, en charge des marchés domestiques et de la RSE, qui a pris ses fonction de gouverneur de la Banque France le 1er novembre dernier a profité de cette occasion pour envoyer un message clair : «La France et l’Europe doivent saisir cette chance qu’offre la politique monétaire européenne pour se réformer» et d’insister « a politique monétaire ne peut pas tout. Les gouvernements doivent tout faire, de leur côté, pour mener des politiques actives de croissance».

Et ce, quoi que lui coûte cette politique monétaire. Elle a en effet pesé sur son produit net des activités : 6,9 milliards en 2015 après 7 milliards en 2014 et sur son résultat ordinaire avant impôts : 4,71 milliards, après 4,80 milliards en 2014, mais gonflé son bilan permettant en quelque sorte de compenser la baisse des taux par la masse de ses portefeuilles.

Quand la banque de France profite d’une niche fiscale

Ironie de l’histoire, si, in fine, le résultat net ressort en hausse de 8% à 2,2 milliards c’est en grande partie parce que la Banque de France a su adoucir sa copieuse note fiscale, de 1,9 milliards d’euros tout de même, par une grande opération de mécénat : l’achat de deux tableaux de Rembrandt (un couple) pour 80 millions d’euros en co-propriété avec le Rijksmuseum (exposés au Louvre pour trois mois

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patydoc il y a 9 mois

    Ces comiques de la BDF envoie ces jours-ci un point de conjoncture aux PME de France et de Navarre sur l'année ... 2014 ! Ce n 'est pas un gag ! C 'est la triste vérité ! ....Qu'attend - t on pour dégager tous ces fonctionnaires inutiles ?

  • b.renie il y a 9 mois

    Il n'y a pas de bulle financière globale dit le Gouverneur de la Banque de France. On n'est pas forcé d'être de cet avis.