Pour l'UMP, les jeux ne sont pas faits

le
0
Les ténors soulignaient dimanche soir l'absence de «vague rose».

«Ce ne sera pas une vague rose.» C'est le principal enseignement que les responsables de l'UMP ont voulu retenir de ce premier tour en début de soirée. C'est le premier commentaire qu'a formulé François Fillon, suivi, au même moment, de Jean-François Copé qui soulignait même qu'«à l'heure où nous parlons le score de l'UMP est meilleur que celui du PS».

«À l'évidence, il n'y a pas d'appétit pour la gauche», a noté d'emblée Jean-Pierre Raffarin. De fait, dimanche à 20 heures, le PS ne paraissait pas être certain de détenir la majorité absolue à lui tout seul. «Les jeux ne sont pas si faits que cela», a expliqué le secrétaire général de l'UMP, en appelant à «la mobilisation générale».

Ni Copé, ni Fillon, ni les autres responsables de la majorité sortante n'ont voulu hier soir indiquer une position définitive sur les consignes de vote à donner dans le cas de figure où un candidat FN se retrouverait face à un candidat PS. Ce sera l'objet du bureau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant