Pour l'UBP, les réformes fiscales en Inde et en Indonésie vont profiter aux marchés asiatiques

le
0

(AOF) - Depuis plusieurs semaines, les notes d'économistes et de gérants vont dans le même sens : les actifs émergents retrouvent des couleurs et peuvent attirer de nouveau les investisseurs. Dernière analyse en date, celle de Christopher Chu, gérant de fonds Actions asiatiques à l'Union Bancaire Privée (UBP), juge que l'Asie émergente, plus précisément, redevient une catégorie de placement attrayante. A l'appui de sa démonstration, l'expert de l'UBP souligne l'impact positif que devraient avoir les réformes fiscales actuellement menées par deux géants de la région : l'Inde et l'Indonésie.

La première a instauré la taxe GST (Goods and Service Tax), une taxe unique sur les biens et les services, attendue de longue date, visant à éliminer les taxes en cascade qui entravent les échanges commerciaux entre États. L'Indonésie, de son côté, a mis en place un programme d'amnistie fiscale doit permettre non seulement de financer les projets d'infrastructure du gouvernement, mais aussi d'élargir sa base de prélèvement.

"Ces efforts sont de bon augure pour les marchés asiatiques, et en particulier pour l'"Indenésie" (Inde et Indonésie). Le programme visant à enrayer la dette publique soutient la dynamique économique et attire davantage d'investisseurs étrangers dans la région. Les investisseurs voient aujourd'hui plus loin que les placements axés sur la recherche de rendement et s'intéressent aux marchés où les réformes réduisent la vulnérabilité et l'incertitude générées par les taux d'intérêt négatifs et les niveaux d'endettement élevés", décrypte Christopher Chu (UBP).

De plus, en s'attaquant à leurs déficits courants, ces deux puissances régionales, qui représentent environ 20% du PIB asiatique, devrait soutenir la stabilisation des taux de change de la région. "Alors que la Réserve fédérale américaine devrait relever ses taux directeurs d'ici à la fin 2016, une baisse des déficits pourrait freiner les sorties de capitaux et préserver la valeur des actifs", ajoute le gérant de fonds Actions asiatiques de l'Union Bancaire Privée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant