Pour l'OCDE, la crise de la dette en zone euro n'est pas finie

le
0
POUR L'OCDE, LA CRISE DE LA DETTE EN ZONE EURO N'EST PAS FINIE
POUR L'OCDE, LA CRISE DE LA DETTE EN ZONE EURO N'EST PAS FINIE

BRUXELLES (Reuters) - La crise de la dette souveraine dans la zone euro n'est pas terminée malgré une accalmie sur les marchés financiers, estime l'OCDE dans un rapport publié mardi, soulignant la nécessité de réformes économiques ambitieuses.

Le renforcement des banques est également très important pour résoudre la crise, tandis que la zone euro doit se mettre d'accord sur un pare-feu financier suffisamment important pour épauler si nécessaire l'Espagne et l'Italie, juge l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Les ministres des Finances des pays de la zone euro doivent démultiplier la puissance de feu du Fonds européen de stabilité financière (FESF) et la porter à 1.000 milliards d'euros au moins, déclare ainsi dans un communiqué le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria.

Le niveau des engagements des fonds de secours n'est pas suffisant pour rétablir la confiance des marchés, estime-t-il.

La chancelière allemande Angela Merkel a laissé entendre lundi pour la première fois qu'elle était prête à envisager un relèvement des ressources des fonds de secours de la zone euro.

L'Eurogroupe qui se tient vendredi à Copenhague devrait se pencher sur la question. Mais tandis qu'Angel Gurria demande 1.000 milliards d'euros, les ministres des Finances devraient plus vraisemblablement se mettre d'accord sur une somme de l'ordre de 700 milliards d'euros.

Contrairement au Fonds monétaire international (FMI) et à la Commission européenne, l'OCDE n'anticipe pas de contraction économique dans la zone euro en 2012, mais une croissance de 0,2%.

La zone euro doit mettre en place des programmes budgétaires à moyen terme plus crédibles et plus détaillés, estime l'OCDE.

Robin Emmott, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant