Pour l'Euro 2016, Betclic offre de l'argent aux bons parieurs... de la Coupe du monde de 1998

le
0

À l'occasion de l'Euro organisé en France, l'opérateur de paris en ligne lance une opération clin d'oeil à la victoire des Bleus contre le Brésil en finale du Mondial 1998.

Un jeu vaut parfois mieux qu'une campagne de pub classique. C'est le pari de Betclic qui lance une opération clin d'œil dans la perspective de l'Euro de football qui débute le 10 juin en France. À partir du mercredi 18 mai, le leader français du pari sportif en ligne proposera à ceux qui avaient trouvé le bon résultat pour la finale de la Coupe du monde de foot 1998 (victoire de la France sur le Brésil 3-0) de le démontrer.

Comme le pari sportif en ligne n'était pas autorisé, les preuves risquent d'être amusantes : un entrefilet dans la presse où le joueur pronostique le bon score, une vidéo où il reçoit un prix car il a gagné le concours de pronostic du camping, un e-mail à un copain où il affirme que la France va l'emporter 3 à 0… ou un billet de Lotofoot avec le score exact car à l'époque le pari sportif existait déjà mais uniquement chez les buralistes.

50.000 euros pour le grand gagnant

Le 29 mai, un jury de cinq personnes comprenant notamment le champion du monde 1998 Marcel Desailly délibérera pour savoir quels sont ceux qui apportent les preuves les plus fiables. Un jeu à gros gain: Betclic distribuera 100.000 euros dont 50.000 euros au plus gros gagnant, 20.000 euros au deuxième… L'opérateur de paris sportifs, lui, aura réussi son coup si son opération fait le buzz sur Internet. Surtout sur Twitter où il souhaiterait que son #backin98 intègre le top 20 des hashtags. S'il se souvient du Mondial 1998, Betclic n'oublie pas qu'à l'heure de l'Euro 2016, un message impactant est viral ou n'est pas. Et les enjeux sont importants: à l'occasion de l'Euro, Betclic qui compte 300.000 clients veut en recruter 100.000 supplémentaires.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant