Pour Juppé, le "rassemblement" doit aller jusqu'à la gauche

le
21

PARIS, 7 janvier (Reuters) - Alain Juppé, qui prône un vaste rassemblement à droite en vue de l'élection présidentielle de 2017, a déclaré mercredi que cette coalition pourrait aller "au-delà", via "un accord sur un projet". Candidat déclaré à la primaire de 2016 à droite pour l'élection présidentielle, l'ancien Premier ministre est aujourd'hui le rival le plus sérieux de Nicolas Sarkozy dans les sondages. Jugeant qu'exposer un projet ou un programme dès maintenant pour 2017 serait faire preuve de "beaucoup d'arrogance intellectuelle", il a dit sur Europe 1 croire aux "facultés de rebond" de la France. "Il faut faire quelque chose. J'appelle tous ceux qui y croient à m'aider à le faire en un large regroupement de la droite et du centre", a-t-il dit. "De la droite, du centre-droit et puis peut-être un jour faudra-t-il aller aussi au-delà, non pas par des combinaisons personnelles ou des recrutements individuels, mais par un accord sur un projet", a-t-il poursuivi, évoquant une "ouverture" nouvelle manière. Déjà dans Le Point, le maire de Bordeaux évoquait la perspective d'une grande coalition pour redresser l'économie française. "Il faudra peut-être songer un jour à couper les deux bouts de l'omelette pour que les gens raisonnables gouvernent ensemble et laissent de côté les deux extrêmes, de droite comme de gauche, qui n'ont rien compris au monde". Une vision partagée par le Premier ministre socialiste, Manuel Valls, ou le président du MoDem, François Bayrou. (Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3987798 le jeudi 8 jan 2015 à 10:16

    Quand on écoute Alain Juppé qui se permet de dire que certaine personne n'ont rien compris au monde. Mais lui, avant de parler du monde, qu'a-t-il compris de la France et des Français ? On doit respecter la Démocratie (la vraie Démocratie pas celle de nos politiques)Monsieur Juppé par la prise vos positions vous venez de perdre une voix.

  • M9035148 le mercredi 7 jan 2015 à 11:48

    je pense que celui ci fera le cinquième président depuis 74 à ne pas réformer...

  • M9244933 le mercredi 7 jan 2015 à 11:39

    Sans sympathie particulière pour sa personne, je pense qu'il fait partie des rares politiciens qui, dans leurs discours et propositions, ne prennent pas leurs concitoyens pour des demeurés, et qui -logiquement- ne sont pas obnubilés par leur réélection, ce qui permettrait la dose d'impopularité nécessaire pour effectuer progressivement de vraies réformes touchant à toute la société. Je préfère de loin un "vieux" en forme aux quatre derniers (très) mauvais présidents.

  • JODHY le mercredi 7 jan 2015 à 11:03

    P..... je crois qu'a droite on est mal barré

  • frk987 le mercredi 7 jan 2015 à 10:56

    Son quinquennat, s'il est élu, fera la joie de la presse people , l'état de sa prostate va captiver les foules...bel avenir.....Président, c'est être apte à assumer un agenda d'enfer...après 60 ans, on est dans l'impossibilité physique. Certes pour les chrysanthèmes aux monuments aux morts.....Mais ce n'est pas ça de gouverner !!!!!

  • M9035148 le mercredi 7 jan 2015 à 10:54

    il va nous inventer le marriage à trois : Juppé + bayrou+ valls , on a déjà donné....

  • frk987 le mercredi 7 jan 2015 à 10:52

    On ne peut pas être réaliste à 72 ans, le monde que vous avez connu n'existe plus.......Le monde change à une vitesse incroyable, ce qui pouvait être vrai en 81 est une folie aujourd'hui....77 ans en fin de mandat, l'âge idéal pour proférer des "vive le Québec libre" ou bien s'enfuir à Baden-Baden en 68 avec....une pseudo révolution plus anecdotique que sérieuse. C'est ça le naufrage de la vieillesse, et pourtant j'aime De Gaulle.

  • M9035148 le mercredi 7 jan 2015 à 10:49

    papy fait de la résistance , L 'arrogance de papy resurgit!!! il n'arrivera pas à s'en défaire....

  • heimdal le mercredi 7 jan 2015 à 10:38

    Au fait c'est quoi son programme à part réduire le nombre de parlementaires (ce qui n'est déjà pas si mal sauf si ceux qui restent s'augmentent en proportion ).

  • lemonon1 le mercredi 7 jan 2015 à 10:24

    décidément il ne fait pas bon vieillir en politique ! ou sont les jeunes !