Pour Jean-Luc Mélenchon, «c'est la saison des tempêtes !»

le
0
L'ambiance explosive offre à la gauche radicale, divisée ces derniers mois sur les stratégies à tenir en vue des municipales, pour ou contre des alliances avec le PS, une séquence de réconciliation.

Le Front de gauche ne promet pas seulement une vaste journée de manifestation pour lancer «la révolution fiscale» devant Bercy le 1er décembre, mais toute une semaine de mobilisation depuis le 25 novembre, et dans toute la France. L'ambiance explosive offre à la gauche radicale, divisée ces derniers mois sur les stratégies à tenir en vue des municipales, pour ou contre des alliances avec le PS, une séquence de réconciliation.

«C'est la saison des tempêtes!» a prévenu mardi Jean-Luc Mélenchon, en déplacement dans les Pyrénées. ­Cette tempête qu'il avait prédite durant la campagne présidentielle. Citant François Hollande, il avait indiqué qu'il vaudrait mieux ne pas avoir à ce moment-là «un capitaine de pédalo» à la tête du pays...

«La politique gouve...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant