Pour Jardim et ses joueurs, Lyon, c'est tabou !

le
0

Monaco, qui accueille Reims ce vendredi soir (20h30, 30eme journée de Ligue 1), doit absolument s'imposer pour éviter de voir Lyon, son premier poursuivant, revenir sur ses talons. Mais Leonardo Jardim et ses joueurs refusent de se focaliser sur l'adversaire lyonnais. Le sujet est presque tabou sur le Rocher.

Les dynamiques sont clairement opposées. Vainqueur d’un seul de ses quatre derniers matchs, Monaco doit faire face au retour tonitruant d’un Olympique Lyonnais qui reste sur un exploit contre le PSG (2-1) et un carton contre Guingamp (5-1). Pourtant, Leonardo Jardim l’assurait le week-end dernier : l’ASM n’a pas peur de l’OL. « On a très peur de Monaco, ça fait une moyenne, lui avait répondu non sans ironie Jean-Michel Aulas, après la large victoire contre Guingamp dimanche dernier. C’est vrai que Monaco est plus fort que Lyon dans le contexte actuel. On va essayer, avec nos petits moyens, de grappiller quelques points. » Alors forcément, avant la réception de Reims ce vendredi soir (20h30, 30eme journée de Ligue 1), l’entraîneur monégasque et ses joueurs ont encore été questionnés sur cet affrontement à distance avec Lyon pour la place de dauphin du PSG et surtout la qualification directe pour la Ligue des Champions.

Wallace : « On ne parle pas de Lyon »

« Entre nous, on ne parle pas de Lyon », a tout de suite tenu à préciser Wallace. Interrogé sur le site officiel du club de la Principauté, le défenseur central veut se concentrer sur son calendrier avant de penser à l’OL. « On sait que nous sommes devant. On a l’avantage, ça dépend seulement de nous. On a un match important à domicile contre Reims pour remporter les trois points et conserver notre avance une journée de plus. C’est à cela que nous pensons. On a notre destin entre les mains. » Un avis partagé par Leonardo Jardim, qui, au lieu d’évoquer la méfiance vis-à-vis des hommes de Bruno Genesio, préfère élargir la concurrence à d'autres poursuivants comme Rennes, Nice ou encore Caen. « Lyon et les autres équipes sont redoutables. Mais nous avons un avantage de six points, clamait le Portugais en conférence de presse cette semaine. Cela fait trois saisons que nous sommes sur le podium. Il n’y a pas de hasard. Le niveau est bon et nous faisons preuve de régularité. »

B.Silva : « Six points, je ne sais pas si ça suffira »

Seul Bernardo Silva a bien voulu s’attarder sur la lutte à distance avec le club lyonnais. Tout en affichant une certaine confiance avant d’accueillir le Stade Rémois, premier non-relégable. « Six points, je ne sais pas si ça suffira. Mais c’est à eux de venir nous chercher et je pense que notre position est plus avantageuse. Je préfère être chassé que d’être celui qui chasse. Lyon est bien, ils viennent de battre Paris, c’est la seule défaite de Paris cette saison en Ligue 1. Ils ont confiance en eux, oui, c’est le principal adversaire », a fini par lâcher l’international portugais. Preuve qu’à force de creuser, on se rend compte que les Monégasques sont bel et bien très attentifs au retour canon de l’OL. Et une victoire contre Reims permettrait d’observer le choc de cette 30eme journée, dimanche soir entre Rennes et Lyon (21h00), avec une vraie sérénité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant