Pour Israël, la Syrie a conservé des armes chimiques

le
0

JERUSALEM, 18 septembre (Reuters) - Israël estime que la Syrie a conservé une partie de son arsenal chimique sous forme d'armes prêtes à l'emploi tout en remettant les matériaux bruts servant à leur fabrication aux autorités internationales, a-t-on appris jeudi auprès des services de renseignement israéliens. La Syrie aurait conservé des têtes de missiles, des bombes et des roquettes remplies d'agents toxiques comme le gaz sarin. "A mon avis, la Syrie a toujours entre les mains une capacité résiduelle importante (...) qui pourrait être utilisée dans certaines circonstances et pourrait être potentiellement très dangereuse", a déclaré un responsable des renseignement israéliens sous le sceau de l'anonymat. Il n'a toutefois pas fourni de chiffres, évoquant notamment la possibilité que des armes aient été détruites ou utilisées par les forces du président syrien Bachar al Assad. Le responsable israélien a en revanche dit douter que les combattants djihadistes de l'Etat islamique puissent mettre la main sur ces armes, assurant que ses services savent où elles sont entreposées par le régime de Damas. "Je n'ai vu aucune information selon laquelle l'Etat islamique les auraient reçues", a-t-il dit. "Je ne serais toutefois pas surpris qu'il soient intéressés par leur possession". (Dan Williams avec Anthony Deutch à La Haye; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant