Pour Hollande, Florange n'est pas un «canard boîteux»

le
1
Le président de la République a depuis Bruxelles corrigé la maladresse du futur président de la BPI, Jean Pierre Jouyet, qui avait qualifié de «canard boiteux» la filiale d'Arcelor.

Sentant la polémique monter, le président de la République est venu au secours de Jean-Pierre Jouyet lors d'une conférence de presse donnée à l'issue du sommet européen. «Florange n'est pas un canard boiteux», a-t-il rectifié. Florange fait partie d'Arcelor Mittal, et à ma connaissance Arcelor Mittal n'est pas un canard boiteux, c'est une grande entreprise», a déclaré le président.

Ces déclarations font suite au dérapage de Jean-Pierre Jouyet, futur président de la Banque publique d'investissement, sur Europe 1 ce matin. Répondant à la question d'un possible soutien de la BPI à Florange, le président de la Caisse de dépôts (CDC) expliquait alors que la BPI aurait vocation «à maintenir l'activité et non pas à aider les canards boiteux».

Jean-Pierre Jouyet, ce matin au micro d'Europe 1
Jean-Pierre Jouyet, ce matin au micro d'Europe 1

Jean-Pierre Jouyet, ce matin au micro d'Europe 1

François Hollande a également tenté de clarifier la position de Jean-Pierre Jouyet. Tout d'abord, le groupe «n'a pas demandé de bénéficier des interventions de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • TONAR22 le vendredi 19 oct 2012 à 18:59

    a raison :c'est seulement son gouvernement en entier qui est un "canard boiteux "!