"Pour Hollande, c'est cuit en 2017", selon le politologue Thomas Guénolé

le
13

Série de "cadeaux" annoncée par le Président, compromis entre la CGT et le gouvernement sur la loi travail, Emmanuel Macron et l'ISF, rivalité Juppé-Sarkozy... Thomas Guénolé, politologue et enseignant à Sciences-po, réagit à l'actualité économique et politique. Ecorama du 3 juin 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ECP1988 il y a 7 mois

    En matière d'école publique , le problème est qu'elle n'assure pas un débouché professionnel garanti aux élèves qui n'ont que leurs compétences académiques pour capital. Les relations familiales et amicales et les soutiens matériels sont bien plus importantes pour avoir une bonne place et une vie confortable.

  • ECP1988 il y a 8 mois

    L'erreur consiste à attribuer un pouvoir qu'il n'a as à un seul homme désigné par les foules + ou - manipulées par les puissances organisées. Les causes de mécontentement populaires sont multiples et remontent à loin.

  • cosack il y a 8 mois

    et je ne vois pas en quoi les propos de Aremond05 sont argumentés. Ce qui est sûr c'est qu'il n'a pas d'enfant en école publlique ou pas depuis longtemps, n'a pas discuté avec un senior depuis longtemps également, quant au gouvernement par ordonnance, c'est sûrement mieux que de bloquer le pays, dresser les gens les uns contre les autres pendant des mois et laisser les medias raconter n'importe quoi pour finir par du 49-3 !

  • cosack il y a 8 mois

    vu le niveau de corruption et d'idéologie des médias et d'intellect de la population française, rien n'est écrit à l'avance ! ... Le spectacle français est pitoyable ... ou marrant selon l'angle de vue.

  • ECP1988 il y a 8 mois

    Aremond05, bravo pour vos propos. Même si je ne crois pas à la politique (j'avais en 1988 assimilé l'élection au test de szondi) vos propos sont à la fois argumentés et mesurés. : il suffit de le comparer à son prédécesseur sarkozy.Personellement je n'ai été impacté ni par l'un ni par l'autre . Je pourrais remercier sarkozy d'avoir un peu réévalué l'AAH mais le projet était déjà dans les cartons. De toute façon dans un pays endetté par ses élites c'est la finance qui gagne.

  • xk8r il y a 8 mois

    aremond05 arrête la drogue !

  • sibile il y a 8 mois

    les Français ont voulu essayer la gauche, ils voient aujourd'hui le résultat ... à eux de prendre leur décision en 2017

  • j.sallio il y a 8 mois

    Une politique réformatrice, c'est de supprimer les régimes spéciaux, de transformer le régime des fonctionnaires, qui plombent les budgets de l'état, et de revenir sur un emploi rémunéré au travail et à la rentabilité du travail accompli et non au service.Plus de 50% de ces emplois ne servent à rien puisqu'il en viennent à leurs suppressions par les départs en retraite.Des retraités en passant qui ne sont pas méritée

  • phili646 il y a 8 mois

    Non, Hollande n'est pas un président courageux. On pourrai parler de courage s'il avait annoncer pendant la campagne de 2012 qu'il allait réformer le code du travail. Mais pour être élu il s'en est bien gardé !!!! c'est un couard qui va se ramasser s'il a le culot de se représenter une déculottée historique !!!!

  • M5062559 il y a 8 mois

    aremon. Privatisation de la sncf, d'edf, ports, ... L'école publique est déjà démolie par la gauche de la gauche . La droite fera beaucoup mieux mais ce sera insuffisant !