"Pour Hamilton, Flavie Flament se faisait de la publicité sur son dos"

le
0
David Hamilton devant ses oeuvres, durant une exposition à Aschenorf en Allemagne le 21 avril 2006. Ingo Wagner
David Hamilton devant ses oeuvres, durant une exposition à Aschenorf en Allemagne le 21 avril 2006. Ingo Wagner

Le célèbre photographe David Hamilton, 83 ans, s'est donné la mort vendredi soir dans son appartement du boulevard Montparnasse (Paris 6e). Retrouvé inanimé avec un sac plastique sur la tête, un voisin, fonctionnaire de police, a tenté de le réanimer en vain. Il était en arrêt cardio-respiratoire lorsque le Samu de l'hôpital Necker a tenté à son tour de le sauver. Son décès a été constaté à 21 h 30. Le témoin n'a pas mentionné la présence de médicaments près du corps de l'artiste qui gisait au sol de son 40 mètres carrés au premier étage d'une résidence huppée.

David Hamilton, né à Londres en 1933, était divorcé, son ex-femme n'a pu être jointe alors qu'elle est à New York actuellement. Son agent en déplacement en Israël n'était pas non plus joignable. En revanche, son comptable, à son service depuis 40 ans, a accepté de répondre aux questions du Point. « Je l'ai eu encore hier matin au téléphone. Il n'était ni malade ni dépressif. Je connais David depuis 40 ans. Je me suis occupée de son mariage puis de son divorce. On est sous le choc. Il était avec un collaborateur qui l'a quitté vers 18-19 heures vendredi. Avec plusieurs projets en cours. Et il travaillait sur ces prochaines expositions notamment en Belgique. Il devait tourner un film sur Saint-Tropez pour Arte. »

Depuis plusieurs semaines et notamment la parution du livre autobiographique de Flavie ...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant