Pour Goldman Sachs, la France a 23% de chances de gagner l'Euro 2016

le , mis à jour à 15:34
23

La France aurait le plus de chances de remporter le Championnat d'Europe de football 2016 d'après le modèle prédictif de Goldman Sachs.
La France aurait le plus de chances de remporter le Championnat d'Europe de football 2016 d'après le modèle prédictif de Goldman Sachs.

Pour la banque d’affaires américaine Goldman Sachs, la France aurait 23% de chance de gagner l’Euro 2016, devant l’Allemagne (20%), l’Espagne (14%) et l’Angleterre (10,5%).

Chez Goldman Sachs, les paris ne se limitent pas à la sphère financière et peuvent aisément déborder sur le domaine du sport.

Ayant mis au point un modèle « prédictif » de l’issue des grandes compétitions de football, la banque d’affaires estime que la France est la nation favorite de l’Euro 2016 avec 23% de chances de remporter la compétition. Le pays organisateur arriverait ainsi devant l’Allemagne, actuelle championne du monde, qui n’aurait « que » 20% de probabilité de remporter la compétition.

Pour réaliser ses prévisions, Goldman Sachs s’est basé sur l’historique des matchs joués entre les différentes équipes nationales au cours des dernières années, et en a tiré un classement par points de chaque équipe directement inspiré du classement Elo utilisé dans le monde des compétitions d’échecs.

« Bien que l’Allemagne ait le meilleur score Elo, la France est légèrement avantagée par le fait de jouer à domicile » explique la banque d’affaires. C’est en tenant compte de cet avantage dans son modèle prédictif que Goldman Sachs a abouti aux probabilités précédemment mentionnées. À noter que sans tenir compte de l’avantage attribué au pays organisateur, la France arrive derrière l’Espagne au niveau du classement Elo, mais devant l’Angleterre ou l’Italie.

L’algorithme à la base de ce système prédictif « est similaire à notre modèle de la Coupe du Monde 2014 » précise la banque d’affaires. Or, la version 2014 avait eu quelques ratés : « Notre modèle n’était pas parvenu à anticiper l’élimination des poids lourds qu’étaient l’Espagne et l’Italie en phase de poules, et avait donné au Brésil une probabilité de 48% de remporter le trophée », reconnaît Goldman Sachs.

La banque d’affaires se défend néanmoins : le modèle « avait identifié trois des quatre demi-finalistes avant le début de la compétition et en tenant compte des mises à jour, le modèle a pu prédire le vainqueur de chaque match dans la phase d’élimination directe, à l’exception du 7-1 en demi-finale entre l’Allemagne et le Brésil ».

Quoi qu’il en soit, Goldman Sachs a déjà réalisé des prévisions sur les scores des matchs de poules qui débuteront vendredi. Ainsi, pour les 3 premiers matchs de l’équipe de France, la banque d’affaires américaine attend 2-1 contre la Roumanie, 3-1 contre l’Albanie et 2-1 contre la Suisse. La France éliminerait l'Allemagne en demi-finale aux tirs au but suite à une égalité 2-2 à la fin des prolongations et gagnerait en finale 2-1 contre l'Espagne. À voir si Goldman Sachs parviendra à faire aussi bien que Paul le Poulpe, dont les prévisions avaient défrayé la chronique en 2008 et surtout en 2010.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM il y a 8 mois

    Des sujets comme celui-là, on s'en moque.

  • ragni1 il y a 8 mois

    Le monde serait tellement plus joli sans Goldman Sachs et autres ersatz

  • M2766070 il y a 8 mois

    ouf, donc la croissance revient? non rien a voir...

  • M1961G il y a 8 mois

    la france est un petit pays gouverné par un petit fonctionnaire qui s'appelle hollande . la france va perdre car cette équipe est semblable à ce gouvernement , perdant , perdant . l'équipe de france est mauvaise en défense et va se faire ridiculisé comme d'habitude . cette manifestation aurait dû être annulé car la france est en guerre .

  • M999141 il y a 8 mois

    Dommage qu'avec leur modèle prédictif, ils n'aient pas annoncé la crise des subprimes et la crise Greque , pourtant c'était dans leur domaine de compétence.

  • guerber3 il y a 8 mois

    cela S4 APPELLE PARLER POUR NE RIEN DIRE? SACR2S COW BOYS...§§§

  • M9163545 il y a 8 mois

    De quoi se mêlent ils ?

  • M1822368 il y a 8 mois

    D.E.S.t, rien à ajouter !

  • d.e.s.t. il y a 8 mois

    J'aurais vraiment été inquiet s'ils avaient annoncé 22% ou 24%! C'est vraiment du grand n'importe quoi, chez Goldsacks!

  • bearnhar il y a 8 mois

    Et la probabilité que les comptes Grecs soient justes, elle était de combien ?