Pour financer son toit brûlé, ce château fait parrainer ses tuiles

le
0

VIDÉO - Durement touché par un incendie en mars dernier, le château de Salvert dans le Maine-et-Loire mise sur une opération originale de financement participatif pour payer ses travaux de réfection.

Alors que s’étend le succès du crowdfunding, ce mode de financement faisant appel aux internautes, les opérations proposées au public se montrent de plus en plus originales. Devant faire face à de lourds travaux après un violent incendie dans son château de Salvert à Neuillé (Maine-et-Loire), le propriétaire des lieux Michel Le Pelletier et l’Association des Amis du château de Salvert se sont tournés vers Culture Time, premier site de mécénat participatif dédié à la culture.

L’opération, baptisée «donnez votre nom à une ardoise», a été lancée le 7 septembre, et visait à collecter un minimum 12.000 euros pour commencer les travaux de réfection de la toiture et éviter que la pluie et le gel n’endommagent le bâtiment à la mauvaise saison. Chaque donateur voit son nom inscrit sur l’ardoise (ou les ardoises) qu’il finance, sans oublier un tableau commémoratif reprenant les noms des bienfaiteurs du château.

Beau succès pour la collecte

Il faut croire que l’initiative a fait mouche puisqu’avant même le début du week-end, l’opération avait déjà permis de collecter 13.500 euros soit 113% de la cible initiale. Mais la collecte ne s’arrêtera pas là, puisque la remise en état à l’identique de la toiture - charpente et couverture - et de la maçonnerie reviendra à pas moins de 55.000 €. En effet, le château n’est ni classé, ni inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques et les assurances ne peuvent couvrir l’intégralité du montant des travaux.

C’est à ce prix que ce bel exemple de style néogothique angevin, tout près de Saumur, pourrait retrouver toute sa superbe. Avec sa profusion d’ornementations et de sculptures (crêtes de faîtage, épis, fleurons, consoles ou encore créneaux), le château de Salvert aime à se décrire comme le plus orné de la région. Les travaux de remise en état permettront aux propriétaires de réintégrer les lieux et de reprendre l’exploitation des chambres d’hôtes de la propriété qui financent une partie de l’entretien du château. D’ores et déjà, une cérémonie d’inauguration de la nouvelle toiture est envisagée avec d’autres surprises pour tous ceux qui auront participé à l’aventure.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant