Pour faire taire la polémique, Google lance le #LadyDay

le , mis à jour le
0
Les employées de Google lancent le #LadyDay.
Les employées de Google lancent le #LadyDay.

« Ma question s'adresse à la demoiselle de la direction financière. » Sur le moment, cette remarque à l'apparence sexiste prononcée par un actionnaire de Google en pleine assemblée a fait un bide. Mais elle est en train de faire bouger les lignes sur les inégalités hommes-femmes au sein de la firme américaine, rapporte 20 Minutes

. Durant l'assemblée annuelle des actionnaires de Google, l'un d'entre eux a eu la maladresse d'interpeller de cette manière Ruth Porat, qui n'est autre que la directrice financière du géant du Web, l'une des dirigeantes les plus influentes de Wall Street.

Cette dernière lui a répondu sans sourciller, mais a fait remarquer que ce même actionnaire s'était adressé à un autre dirigeant de l'entreprise en l'appelant directement par son nom, M. Drummond. Une autre actionnaire présente dans la salle est ensuite montée en créneau en indiquant que Ruth Porat n'était pas « la demoiselle de la direction financière », mais « la directrice financière » tout court.

Deux journées pour les femmes dans l'entreprise

Mais les femmes de Google n'avaient pas dit leur dernier mot. Pour mieux mettre en évidence les inégalités hommes-femmes qui subsistent dans l'univers de l'entreprise, y compris dans l'une des plus grosses firmes au monde, les employées ont décidé de créer un événement : le #LadyDay. Il sera célébré les 16 et 17 juin dans l'entreprise. Une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant