Pour être propriétaire, il faut gagner 4569 ? net par mois

le
20
En 2013, acquérir un bien immobilier coûte en moyenne 220.387 euros en France. Il faut désormais gagner 4500 euros net par mois pour devenir propriétaire. » Immobilier : la baisse des prix devrait s'accentuer en 2014 » La carte des prix de l'immobilier en France

Qu'il est loin le rêve d'une France de propriétaires exprimée par Nicolas Sarkozy, lors de sa campagne présidentielle en 2007. En 2013, acquérir un bien immobilier coûte en moyenne 220.387 euros en France, selon une étude d'Empruntis.com dévoilée par Le Parisien-Aujourd'hui-en-France et Europe 1. Un chiffre en hausse de 10.000 euros sur une seule année. Depuis 2004, date de la première étude du courtier en ligne, le prix moyen d'un bien immobilier a augmenté d'environ 60.000 euros.

Conséquence: les Français empruntent des montants de plus en plus élevés pour devenir propriétaire. Cette année, les banques ont prêté en moyenne 168.409 euros contre 159.768, l'année dernière. Du jamais-vu pour Maël Bernier, responsable des études d'Empruntis.com. «Normalement quand les taux sont bas, les prix doivent baisser, explique-t-elle au Parisien. Or, ils stagnent. Ce qui veut dire que les gens qui ont les moyens en profitent pour emprunter plus pour acheter plus grand, d'où l'envolée».

Autre fait marquant de l'étude: le revenu net moyen du candidat à la propriété s'établit en 2013 à 4500 euros, soit 800 euros de plus qu'il y a neuf ans. Or, selon les dernier chiffres de l'Insee, moins de 20% des Français perçoivent plus de 4467 euros par mois, tous revenus confondus. De plus, en neuf ans, l'âge moyen des acquéreurs a augmenté de trois ans, pour se fixer à 37 ans. «Cette tendance montre que l'acquéreur moyen en France n'est plus Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Si vous n'êtes pas déjà propriétaire ou si vous n'avez pas hérité, c'est compliqué».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lucy.j le mercredi 6 nov 2013 à 19:59

    À Brest je doute qu'il y aient des marchands de sommeil quand je parle de taudis je vise des appartements construits dans les années 60/70 qui n'ont pas été rénovés ni beaucoup entretenus et qui ne trouvent plus preneurs sur le marché locatif. Les loyers sont beaucoup moins chers qu'a Paris mais le prix de l'investissement aussi.

  • ETIHAD le mercredi 6 nov 2013 à 13:11

    A Paris des taudis, les marchands de sommeils, il n'y en a plus, ils ont été chassés de l'autre côté du périphérique. Maintenant ont se retrouve des observatoires de loyers, alors que les américains, australiens, asiatiques à qui je loue le plus acceptent volontiers de payer, c'est un scandale. Mais vous verrez vous l'aurez aussi votre observatoire des loyers à BREST !!

  • lucy.j le mercredi 6 nov 2013 à 11:49

    @etihad : d'accord avec vous sur la beauté de Paris a laquelle ne saurait se comparer Brest. Concernant la demande locative elle n'est pas si faible que cela a Brest quand on loue des logements corrects. Le parc locatif déborde en effet de biens dont beaucoup sont des taudis qui n'ont pas été entretenus ou rénovés. Que de tels biens ne trouvent pas preneurs ne m'étonne guère. Tout ce que je loue est entretenu je garde mes locataires des années et n'aie aucune difficulté à louer quand ils partent

  • ETIHAD le mercredi 6 nov 2013 à 11:26

    Ce n'est pas un hasard si 80 millions de personnes visitent Paris, il n'y a beaucoup d'endroit dans le monde qui peuvent afficher autant de prétention. Paris est incontournable et les étrangers l'ont parfaitement compris en achetant massivement.

  • ETIHAD le mercredi 6 nov 2013 à 11:20

    vous avez raison, vaut mieux vivre dans un 90 m2 que dans un 26 m2, quoique, les gens à Paris doivent passer beaucoup de temps à l'extérieur, compte tenu de la ville magnifique d'ArtDéco qu'est Paris, ainsi passé tous les matins devant la Tour Eiffel me transcende sans parler des ponts, de l'Ile Saint-Louis, de l'histoire de FRANCE que vous touchez du bout des doigts tous les jours, et tout ça se paie de nos jours...

  • ETIHAD le mercredi 6 nov 2013 à 11:11

    lucy.j, en effet il est préférable de payer une traite plutôt qu'un loyer. A Brest la demande locative est faible comparer à Paris. Ex. à Paris j’ai 80 coup de fil pour un T2, loué en 2 semaines (la rotation ne m'impressionne pas..). ETIHAD, pourquoi, juste une impression de voyager, et croyez-moi, c'est pas l'envie qui me manque surtout avec le gros mou la-haut.

  • lucy.j le mardi 5 nov 2013 à 18:25

    @etihad : d'accord avec vous pour les investissements locatifs mais tout locataire qui verse à son propriétaire un loyer fournissant une rentabilité de 2 points au dessus du taux des emprunts à 15 ans ( historiquement bas) devraient envisager d'acheter sa résidence principale et c'est possible dans plein de villes et régions de France notamment à Brest ! Je change de sujet : ou avez vous trouve votre pseudo ? C'est le nom d'une compagnie aérienne des EAU bien agréable !

  • lucy.j le mardi 5 nov 2013 à 17:58

    @michelq3 : absolument à Brest on trouve de grand T4 (90 m2 et plus) en excellent état pour moins de 150 000 euros le prix d'un studio ridicule à Paris ! On trouve aussi des T3 (62 / 65 m2) pour 92/95.000 qui offre une rentabilité proche de 6 % en locatif quand les banques prêtent sur 15 ans à un peu plus de 3 %.

  • michelq3 le lundi 4 nov 2013 à 16:27

    A Brest ,avec 3 x moins , on y arrive !

  • ttini le lundi 4 nov 2013 à 15:25

    Absolument faut ! il faut gagner 4482 €