Pour Elabe, Juppé : - 5, Sarkozy : + 3 et Fillon : + 6

le
0
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé résistent à la progression de François Fillon.
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé résistent à la progression de François Fillon.

La tectonique des plaques sondagières se poursuit et s'amplifie. Pour BFM TV et L'Opinion, l'institut Elabe a réalisé une estimation (*) des votes des Français à la primaire de la droite et du centre. Alain Juppé recule de 5 points à 34 %, tandis que Nicolas Sarkozy en gagne 3 avec 30 % d'intention de votes. François Fillon confirme sa montée en puissance en affichant 21 %, un gain de 6 points. Bruno Le Maire occupe lui la quatrième place avec 7 % des suffrages (- 4) devant Nathalie Kosciusko-Morizet (5 %), Jean-François Copé (2 %) et Jean-Frédéric Poisson (1 %).

Chez les sympathisants de la droite et du centre, Alain Juppé, perd 7 points à 31 % et se fait doubler par Nicolas Sarkozy qui arrive en tête avec 33 % des intentions de vote. François Fillon monte sur la troisième marche du podium avec 25 % des voix. La "menace Fillon" semble donc s'éloigner pour les deux favoris qui d'après Elabe se qualifient sans difficulité pour le second tour. Le député de Paris fait certes une dernière ligne droite très rapide, mais il ne parvient pas à troubler le mano à mano des deux leaders de la droite.

Au second tour, l'écart se resserre fortement entre les deux hommes. Alain Juppé obtiendrait 56 % des suffrages, (- 5 points) tandis que Nicolas Sarkozy progresse dans les mêmes proportions à 44 % des voix. En revanche, quand on ne considère que les sympathisants Républicains, l'ancien pérsident de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant