Pour des maisons moins gourmandes en énergie, coupez la télé à 23h!

le
8

RÉTRO IMMO - Dans son édition du 19 août 1977, Le Figaro évoque une proposition de Raymond Barre en plein choc pétrolier : interdire les émissions TV après 23h pour réduire la consommation électrique des ménages.

En 1977, bien avant la COP21, la France n’avait déjà pas de pétrole mais fourmillait d’idées. A ce moment-là, plutôt que lutter contre le réchauffement climatique, il fallait réduire la facture énergétique qui menaçait le porte-monnaie des Français. Et comme les ampoules basse consommation n’existaient encore, le regard du premier ministre de l’époque, Raymond Barre, se tourne vers la petite lucarne, la télévision. Et sa proposition n’a rien d’un canular ou d’un poisson d’avril puisqu’elle est publiée à la fin de l’été. L’homme politique suggère tout simplement qu’à compter du 1er janvier 1978 les trois chaînes de télévision d’alors arrêtent leurs programmes à 23h.

«Un des buts visés est d’obtenir une économie d’électricité, en encourageant les téléspectateurs à se coucher plus tôt», précise le journaliste du Figaro. L’article rappelle qu’une telle mesure avait déjà été mise en place par le gouvernement Messmer en 1973 «mais elle était rapidement tombée en désuétude». Cela n’empêche donc pas gouvernement d’essayer de ressortir la même recette.

L’article étudie ensuite très sérieusement l’impact d’une telle mesure… surtout sur la grille des programmes. Ainsi, Antenne 2 (l’ancêtre de France 2) serait la plus touchée par cette modification, puisqu’il faudrait trouver de nouvelles solutions pour trois jours de la semaine: le mardi, «Les dossiers de l’écran», le vendredi pour le «Ciné-club» et le samedi où les programmes s’achèvent à 23h45.

Du côté de FR3 (qui a précédé France 3), l’article rappelle qu’à cette heureuse époque les émissions de la chaîne ne se prolongeaient pas au-delà de 23h à l’exception du dimanche, «jour qui n’est pas visé par la mesure gouvernementale». Quant à TF1, «des dérogations très rares seront demandées pour les retransmissions de grandes manifestations artistiques ou sportives.» 38 ans plus tard, qui serait prêt à couper tous ses écrans après 23 heures?

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le lundi 16 nov 2015 à 11:52

    le film du soir à la place du Journal ..40 minutes de sommeil gagné !

  • leon92 le dimanche 15 nov 2015 à 10:25

    Encore mieux : se débarrasser de sa télé, de la redevance par la même occasion et passer à la radio. Là, je parie qu'aucun élu écolo des verts ne pourra trouver mieux tout en étant informé !!!

  • jcrte le dimanche 15 nov 2015 à 10:09

    Et si, pour une fois, on imposé une norme mondiale : " la mise en place d'un interrupteur ARRET/MARCHE sur le TV"!!!!!!!!!; comme sur tout ces appareils " à veille obligatoire".

  • mcarre1 le samedi 14 nov 2015 à 22:35

    C'est pas une mauvaise idée. On pourrait mettre les émissions intéressantes de la nuit à la place des crétineries du début de soirée. Les gens se coucheraient moins bêtes et seraient plus en forme le matin après une bonne nuit de sommeil.

  • lsleleu le samedi 14 nov 2015 à 16:11

    Depuis Raymond Barre on a fait quoi : multiplier les chaines nationales pour nous diffuser et nous rediffuser puis nous "rerediffuser" des films éculés. De plus il existe un grand nombre de chaines FR3 régionales qui diffusent sur satellites 24h sur 24 la même émission nationale pour quelques heures par jour d'émission régionale

  • loco93 le samedi 14 nov 2015 à 03:59

    c'est pourtant après 23h qu'on trouve des émissions et reportages moins abruutissants et plus éclairés sur les chaines traditionnelles; ca permet d'avoir un avis autre que celui de la pensée générale qui rend chèvre et mouton!

  • idem12 le vendredi 13 nov 2015 à 19:44

    et pour une maison encore moins gourmande en énergie on peut même couper la TV à 22h00, ça c'est du scopp !!

  • frk987 le vendredi 13 nov 2015 à 18:34

    Et si vous viviez comme l'homme des cavernes, regardez le bénéfice pour la planète....20 ans d'espérance de vie. Sous peu même la pollution liée aux cadavres aurait disparu, que des avantages pour une planète que vous quitterez de gré ou de force avant 100 ans si vous venez de naître !!!!