Pour débloquer l'iPhone de son fils décédé, un père en appelle à Apple

le
0
Pour débloquer l'iPhone de son fils décédé, un père en appelle à Apple
Pour débloquer l'iPhone de son fils décédé, un père en appelle à Apple

En souvenir de son enfant décédé, Leonardo Fabbretti veut récupérer les photos de son fils. Un souhait difficile à exaucer pour cet architecte italien. Les clichés sont conservés sur un iPhone et Apple a érigé la protection des données de ses clients comme une «obligation», selon son patron Tim Cook. C'est ce principe qui a valu à la firme de Cupertino de connaître quelques démêlés avec le FBI dans l'affaire du smartphone de Syed Farook, l'un des auteurs de l'attentat de San Bernardino.

Pour débloquer l'appareil, Leonardo Fabbretti a donc décidé de se tourner directement vers Tim Cook. En cas de refus ou d'impossibilité d'Apple, le père a déjà prévu de se tourner vers les mêmes experts informatiques auxquels a fait appel le FBI pour débloquer l'iPhone de Syed Farook. «Ne m'enlevez pas la possibilité de garder des souvenirs de mon fils», a écrit dans un courriel au patron d'Apple Leonardo Fabbretti, dont le fils est décédé à l'âge de 13 ans.

Apple «devrait offrir des solutions pour des cas exceptionnels»

Adopté en Ethiopie en 2007, Dama est mort en septembre dernier après une série d'opérations et de cycles de chimiothérapie suite à un cancer des os diagnostiqué en 2013. «Je ne peux pas renoncer. Ayant perdu mon Dama, je vais lutter pour récupérer ses photos, pensées et écrits de ses deux derniers mois, prisonniers de appareil», a ajouté le père, qui a d'abord raconté son histoire au journal italien «La Repubblica».

«J'avais offert à mon fils un iPhone 6 environ neuf mois avant sa mort, il l'utilisait tout le temps et il voulait que j'y aie accès, il avait ajouté mes empreintes aux siennes pour l'identification», a assuré Leonardo Fabbretti. «Malheureusement, cela ne fonctionne pas quand on éteint puis on rallume le téléphone», a-t-il précisé. Même si l'architecte affirme partager sur le principe la volonté d'Apple de ne pas débloquer ses appareils pour protéger les données ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant