Pour Copé, Hollande est «incapable de reprendre la main»

le
0
600 maires UMP ont participé à un déjeuner organisé mardi au siège du parti par Jean-François Copé. L'occasion pour le président de l'UMP de dresser un bilan sans concession de la politique du gouvernement depuis 2012.

Un an après le naufrage de l'élection pour la présidence de l'UMP, la photographie se veut une démonstration de force. À la tribune de la grande salle de réunion de l'UMP, entourant Jean-François Copé, beaucoup de monde: les proches, bien sûr, comme la secrétaire générale du parti Michèle Tabarot, Jean-Claude Gaudin, Roger Karoutchi, Brice Hortefeux, Hervé Novelli ou Nadine Morano. Les moins proches également, à l'instar de Xavier Bertrand ou d'Henri Guaino. Mais aussi une poignée de ceux qui avaient choisi François Fillon, dont Valérie Pécresse, secrétaire générale déléguée de l'UMP.

«Arrêter d'emmerder les Français»

Dans la salle, également, beaucoup de monde: 600 maires UMP ont répondu à l'invitation pour un déjeuner au siège d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant