Pour Cambadélis (PS), «l'habileté politique» de Hollande «ne suffit pas»

le
2
Pour Cambadélis (PS), «l'habileté politique» de Hollande «ne suffit pas»
Pour Cambadélis (PS), «l'habileté politique» de Hollande «ne suffit pas»

Très critique. Au moment où s'ouvre l'université d'été du PS à La Rochelle, Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national chargé des questions européennes et internationales et ancien candidat au poste de premier secrétaire, ne cache pas son inquiétude. Pour le député de Paris, interviewé dans le Monde, François Hollande n'a en effet pas encore donné de «cap» à la France et le PS cherche encore sa «ligne».

«Si son volontarisme économique n'est pas contestable» aux yeux du socialiste, «l'habileté politique de François Hollande ne suffit pas». «La France n'est pas tirée d'affaire parce que l'ensemble de l'Europe ne l'est pas et parce que nos déficits mettront du temps à être surmontés [...] Il faut qu'il donne un cap à la France. Notre pays a vocation à retrouver la première place en Europe», selon lui.

Pis, s'il reconnait que la situation économique est «objectivement très difficile» il regrette que « tous les jours les socialistes ajoutent aux difficultés en provoquant des débats qui n'ont pas lieu d'être sur les retraites, la pression fiscale ou l'immigration».

Le PS «se cherche»

Sa deuxième flèche est d'ailleurs pour le parti majoritaire. Selon lui, ce dernier «se cherche» et «a besoin d'une ligne, d'une énergie créatrice». «J'avoue ma très grande perplexité quand je vois le gouvernement organiser un séminaire pour réfléchir à la France de 2025. Que reste-t-il au PS ?» lance-t-il. Le parti «doit retrouver une place centrale dans le dispositif politique».

Harlem Désir, aux manettes depuis un an, appréciera. «Sa situation n'est pas facile, mais après l'automne social va s'ouvrir le printemps électoral. Il faut que nous retrouvions vite le Harlem Désir qui fit les beaux jours de SOS Racisme», précise Jean-Christophe Cambadélis avant d'ajouter : «Nous n'attendons pas de lui qu'il soit le porte-parole du gouvernement».

Pour Jean-Christophe Cambadélis, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 24 aout 2013 à 18:41

    Il enfonce le clou des réalités....Il n'y a pas de cap, et ce n'est pas que le PS qui se cherche, C'est TOUT LE MONDE !....Et on retrouve bien la, la gouvernance à la FH...mi figue...mi raisin ?...jusqu'où pourra-t'il du-per la France et l'Europe ?...l'heure de vérité approche et les sanctions impitoyables !...ALÉA JACTA EST ...

  • mipolod le vendredi 23 aout 2013 à 16:34

    Une vrai tête d'ange !