Pour Bruxelles, les impôts ont atteint «un seuil fatidique»

le
0
Le vice-présient de la Commission européenne met en garde la France contre toute nouvelle hausse des impositions qui casserait la croissance et pèserait sur l'emploi.

La remarque sonne comme un avertissement. «Les hausses d'impôts en France ont atteint un seuil fatidique», estime Olli Rehn, vice-président de la Commission européenne, chargé des affaires économiques et monétaires. Dans une interview au JDD, il prévient que la France ne doit pas aller plus loin. «Lever de nouvelles taxes aurait pour effet de casser la croissance et de peser sur l'emploi. La discipline budgétaire doit passer par une baisse des dépenses publiques et non par de nouveaux impôts.» Pour Olli Rehn, la pression fiscale sur l'épargne et les sociétés est trop forte en France. Si le gouvernement a encore une marge de manoeuvre sur les taxes écologiques, il doit «à tout prix éviter» de taxer davantage le travail.

L'homme qui a accordé un sursis de deux ans à la France pour ramener so...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant