Pour Bruno Le Maire, être français, "putain, c'est la classe"

le , mis à jour le
0
Le député de l?Eure se lâche dans une interview accordée au youtubeur Hugo Travert, un étudiant de Sciences Po âgé de 19 ans qui fédère plus de 79 000 abonnés sur sa chaîne.
Le député de l?Eure se lâche dans une interview accordée au youtubeur Hugo Travert, un étudiant de Sciences Po âgé de 19 ans qui fédère plus de 79 000 abonnés sur sa chaîne.

Après le « je les emmerde » d'Alain Juppé, c'est au tour de Bruno Le Maire de ne pas avoir peur des gros mots. Le candidat à la primaire de la droite qui concédait dans les colonnes du Point cet été ne pas savoir ce qu'est un « youtubeur » en a finalement rencontré un pour une interview. Le député de l'Eure a accepté de répondre aux questions d'Hugo Travert, un étudiant de Sciences Po âgé de 19 ans qui fédère plus de 79 000 abonnés sur sa chaîne HugoDécrypte.

Dans la vidéo publiée ce mercredi 5 octobre, Bruno Le Maire est notamment amené à se prononcer sur les questions identitaires. Un sujet dont le poli Bruno Le Maire a choisi de parler en employant un terme plutôt inhabituel dans la bouche des politiques. « Je suis très frappé de voir, aux États-Unis, un petit Américain, n'importe quel petit Américain : Putain, être américain, c'est la classe ! Il est fier. Alors, moi, je voudrais que n'importe quel Français dans n'importe quelle école de France se dise : Putain, je suis français, c'est la classe ! », déclare le candidat à la primaire.

Une réplique qui a fait sourire et qui a surtout suscité l'ire des soutiens des concurrents de Bruno Le Maire. À commencer par les Jeunes avec Sarkozy, qui ont répondu au député de l'Eure sur Twitter : « On rassure Bruno Le Maire sur notre amour de la France. Si putain, c'est le renouveau de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant