Pour Blanc, le PSG n'est pas encore prêt

le
0
Pour Blanc, le PSG n'est pas encore prêt
Pour Blanc, le PSG n'est pas encore prêt

« Ça a été un match difficile contre une équipe de Bordeaux que l'on respecte beaucoup et que l'on connaît très bien, a déclaré Laurent Blanc au micro de beIN Sport 1 après la victoire du PSG lors du Trophée des Champions, samedi au Gabon. Le match a été très difficile, notamment en première mi-temps où on n'a pas su concrétiser nos occasions. En deuxième mi-temps, physiquement, l'équipe a eu des difficultés à trouver le second souffle. Mais on a su quand même retrouver les forces mentales et morales pour d'abord aller chercher le but égalisateur puis dans les dernières minutes inscrire le but victorieux. Ça commence bien, mais ça prouve aussi que les équipes qui joueront cette année contre le PSG seront motivées. Il faut rendre hommage à cette équipe de Bordeaux qui a vraiment défendu crânement sa chance. Elle a failli vraiment conclure sur une victoire. C'est un bon exemple dans cette saison puisque toutes les équipes, à mon avis, vont être difficiles à jouer et hyper motivées contre le PSG. »

Un programme colossale

Un premier trophée pour lui avec le PSG comme pour le club parisien cette saison qui ne fait pas oublier à l'entraîneur parisien que son équipe a encore du travail. « On a fait une préparation très difficile, on a beaucoup travaillé. On a récupéré des joueurs tardivement, donc on n'est pas fin prêt, mais c'est pratiquement le lot de toutes les équipes. Gagnons des matchs, ça nous permettra de nous préparer pour la suite des compétitions, car le championnat va être difficile. En championnat, je le répète, les équipes que nous allons affronter seront toutes hyper motivées et dans les coupes nationales et la Ligue des Champions, il faudra essayer de faire mieux que l'année dernière, donc c'est un programme très difficile qui nous attend. Mais c'est excitant à relever tout ça. »

Les jeunes ont gagné la confiance de Blanc

« Le Président » avoue prendre notamment beaucoup de plaisir dans les prestations de ces jeunes joueurs, Kingsley Coman et Hervin Ongenda en premier lieu. « Les jeunes ? Il y a un effectif. Malheureusement, il y avait des garçons en tribune (ndlr : Sissoko, Camara, Chantôme et Bodmer) qui auraient mérité d'être sur la feuille de match. Il y a des jeunes qui ont fait une très bonne préparation et qui ont montré des choses. Ils étaient sur le banc de touche et sont rentrés à vingt minutes de la fin et qui, sur ce match-là, ont prouvé qu'on pouvait leur faire confiance. C'est bien, c'est une bonne chose, et ça prouve que le PSG n'est pas qu'une équipe de stars. Il y a aussi derrière des jeunes talentueux. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant