Pour Benitez, Benzema et Bale ne seraient pas à vendre

le
0
Pour Benitez, Benzema et Bale ne seraient pas à vendre
Pour Benitez, Benzema et Bale ne seraient pas à vendre

Blessé comme Cristiano Ronaldo, Karim Benzema n'est pas parti en Allemagne où le Real Madrid se jaugera contre Tottenham. Comme celui de Gareth Bale, son avenir à Madrid semble en question, même si Rafael Benitez dément.

« Je ne vois aucune raison pour que Benzema s’en aille. » Interrogé en conférence de presse ce lundi, Rafael Benitez, l’entraîneur du Real Madrid, a fait le point sur l’actu Mercato de son club. Les principales interrogations des journalistes ? L’avenir du trident Benzema-Bale-Ronaldo. Le Portugais étant la star de l’équipe, il reste inamovible. Mais du côté de Madrid et de la Grande-Bretagne surpuissante financièrement, on évoque un possible départ du Gallois et/ou du Français. Après avoir indiqué que Bale ne serait pas vendu, Benitez en a fait de même pour Benzema, balayant la rumeur qui envoyait les deux joueurs à Arsenal et Manchester United. L’absence du Français pour le prochain match du Real Madrid, en Allemagne, avait alimenté ces bruits de couloir, le très bien informé journal AS laissant entendre la semaine passée que Benzema devenait un problème dans le schéma tactique de Benitez.

Touché au mollet gauche, Benzema n’est donc pas officiellement sur le marché. Il est aux soins et restera à Madrid pendant que le Real disputera l’Audi Cup face à Tottenham mardi en Bavière. Il sera bien accompagné à l’infirmerie puisque victime d’une lombalgie (ndlr : contractée lors d’un dernier entraînement madrilène à son retour du mariage de son agent Jorge Mendes), Cristiano Ronaldo ne sera pas non plus du voyage allemand, obligeant Benitez à convoquer le jeune attaquant Marco Asencio, récent champion d’Europe des moins de 19 ans et qui complètera une attaque bien jeune (l’ado norvégien Odegaard et l’ailier russe Cheryshev complèteront l’armada offensive des Merengue).

« Nous n’avons pris aucun risque par rapport à leur santé », a désamorcé Benitez en conférence de presse. Déjà privé de Fabio Coentrao pour une période assez longue, l’entraîneur ne veut prendre aucun risque avec ses buteurs-passeurs principaux. Du coup, la doublette Benzema-Ronaldo absente, Gareth Bale sera suivi avec attention face à son ancienne équipe. « C’est un grand joueur pour nous, confie Benitez, et je sais qu’il est heureux. Je ne parlerais pas des offres pour lui. Il va passer une bonne saison chez nous. » Ces derniers mois, le Gallois avait laissé percevoir son agacement. Critiqué pour son rendement jugé trop faible en rapport avec l’investissement consenti il y a deux saisons, il ne semblait pas accepter qu’on ne le juge pas intransférable. Ce qu’il semble être aujourd’hui devenu. Reste à savoir si la vérité de ce début de semaine sera encore celle de la fin du mois d’août. A ce moment-là seulement, on saura si le trident « BBC » a encore un avenir sur les ondes de la Casa Blanca.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant