Pour Bayrou, la campagne démarre maintenant

Le Figaro le 14/02/2012 à 16:34
0
Le candidat centriste pense que le moment de la «clarification» est venu, avec le retrait des candidatures «annexes», comme celle de Christine Boutin et celle, attendue, d'Hervé Morin.

François Bayrou l'a dit à ses collaborateurs: il a «senti» samedi dernier que la campagne démarrait enfin. Ce sentiment s'est imposé à lui en prenant ce jour-là l'avion pour un meeting à Toulouse le soir même. «C'est difficile à expliquer, mais j'ai ressenti ce moment où, avant une élection majeure, les Français cessent d'être spectateurs et deviennent acteurs», confie le candidat centriste.

Il faut dire que l'ancien «troisième homme de 2007» attendait ce moment depuis cinq ans. Problème: pour l'heure, si la campagne démarre, lui ne décolle toujours pas dans les sondages, voire stagne entre 11 et 14% d'intentions de vote. Lui, préfère parler d'un «bon socle de départ». «C'est vrai qu'après un bon démarrage, il y a eu un plateau. Là, on repart…», observe-t-il. Dans le dernier Ifop, Bayrou gagne en effet deux points, à 12,5%.

Mais, surtout, son entourage trouve que «Hollande patine un peu». Au QG de campagne de Bayrou, rue de l'Université, à Par

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant