Pour Bayrou, l'espace au centre se dégage 

le
0
Le président du MoDem souhaite profiter du retrait de Jean-Louis Borloo pour réussir à rassembler la famille centriste.

Des mois qu'il répétait ne pas croire un instant en une candidature de Jean-Louis Borloo, «parce que l'Élysée ne le laisserait pas faire». Et, surtout, «parce qu'on ne peut pas avoir été un des principaux dignitaires du gouvernement et, en même temps, prétendre incarner une alternative». Dimanche soir, en regardant le 20 heures de TF1, François Bayrou n'a donc pas été vraiment surpris d'entendre le président du Parti radical déclarer forfait en direct.

Pour autant, dimanche soir toujours, le président du MoDem s'est bien gardé de toute déclaration hâtive. «François ne joue pas la précipitation. Cela aurait donné aux gens l'impression d'accorder plus d'importance qu'il n'en portait réellement à Jean-Louis Borloo» , explique-t-on dans son entourage.

«Décanter le paysage»

En fait, François Bayrou a voulu se laisser un peu de temps. Vingt-quatre heures précisément. Il était lundi l'invité du 20 heures de France 2. L'occasion d'expliquer que, selon lu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant